Préparer sa maison pour l’hiver

La saison automnale prend toute son importance lorsque l’on se rappelle que le froid hivernal s’en vient. Il est donc extrêmement important de préparer sa maison pour l’hiver. À vrai dire, la rentrée scolaire a eu lieu il y a quelques semaines déjà, la routine est bien en place quand les feuilles commencent enfin à changer de couleur. Certains verront ça comme un synonyme des meilleures randonnées de l’année, alors que les vues seront à couper le souffle. D’autres verront la chute des feuilles comme un signe qu’il est temps de s’occuper de la maison familiale. Il y a effectivement beaucoup de pain sur la planche pour bien préparer sa maison.

Quand on se rappelle les rudesses de l’hiver québécois, on comprend pourquoi c’est autant difficile pour notre maison. La neige combinée aux froids intenses qui s’en viennent laisse présager une grosse épreuve à chaque année pour la structure. Tout comme ses habitants qui veulent garder leur confort. Nous allons donc parler de ce qu’il y aura à faire à l’automne, pour être prêt le temps venu. Que ce soit à l’extérieur avec les gouttières ou à l’intérieur avec les fenêtres, voici quelques conseils et rappels.

 

Portes et fenêtres

Si on considère toutes les sources de pertes de chaleur d’une maison, il y en a plusieurs. Les portes et fenêtres arrivent cependant en première place avec près de 32%, selon Transition énergétique Québec[1]. Il devient donc très important de s’adresser à cette problématique. De petits gestes pourront avoir beaucoup d’impact et garder votre chaleur à l’intérieur. Du côté de la toiture et des murs hors-sol, une isolation inadéquate demandera de plus gros travaux qui devront également être planifiés. Pour savoir si l’étanchéité est suffisante, c’est super-simple.

Pour vos fenêtres, simplement de passer votre main devant. Si vous sentez un courant d’air ou si en touchant le mur autour vous ressentez le froid, c’est un signe qui ne ment pas. Alors une pellicule coupe-froid pourrait faire des miracles sur vos factures de chauffage. Pour la porte, il faut la fermer sur une feuille de papier. Si vous pouvez l’enlever sans trop de difficulté, c’est normalement signe que le coupe-froid devrait être remplacé. Pour finir, si vous voyez des fissures sur vos fenêtres, il est probablement temps de les faire remplacer. N’hésitez pas à nous contacter pour avoir une idée des coûts. Les gens vont parfois combiner plusieurs travaux comme le revêtement extérieur ainsi que les fenêtres pour sauver du temps. Tant qu’à être là, ajuster l’isolation dans les murs vous rapportera à court terme sur l’électricité encore une fois.

 

Chauffage et ventilation

Cette étape est super-simple. En fait, après avoir limité les pertes de chaleur, il faut penser à bien produire cette chaleur que nous tentons de garder. De plus, cet air doit bien circuler pour éviter de chauffer seulement une pièce. Commencer par nettoyer les plinthes de chauffage est un bon début, très facile. Cela vous évitera premièrement les odeurs lors des périodes de chauffage. Ensuite, pour ceux disposant d’un échangeur d’air, n’oubliez pas de nettoyer ou changer vos filtres. Ensuite, vérifier les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone est à prévoir. Pour finir, ceux qui adorent utiliser leur poêle à bois par temps froid devront penser à faire ramoner la cheminée. Cette étape est à ne pas oublier! Il faut nettoyer la suie à chaque année pour limiter les risques d’incendies ou d’intoxication au monoxyde de carbone.

 

Toiture et gouttières

Comme nous parlions de chutes de feuilles plus tôt, ceux qui ont de gros arbres feuillus sur leur terrain vont comprendre. Il devient cependant très important de nettoyer ses gouttières. Autant à l’automne qu’au printemps prochain, il est important que l’eau puisse circuler aisément le temps venu. Il est également très important de vérifier qu’elles soient bien fixées. Ce n’est pas pendant l’hiver qu’il sera temps d’aller les réparer. N’hésitez pas à consulter notre article qui aide à évaluer l’état de votre toiture. Déjà avec un peu d’observation il est possible, à l’œil, de cibler les bardeaux qui pourraient être problématiques. Il s’agit également d’un bon moment pour vérifier l’état de l’entretoit. Le niveau d’humidité donne une bonne idée de la ventilation qui est essentielle pour avoir une toiture qui dure longtemps.

 

Murs extérieurs et fondation

De l’extérieur de la maison, il est facile de faire le tour pour s’assurer qu’il n’y ait pas de fissures trop importantes. À long terme, ces fissures pourraient être exposées à de l’eau qui vient s’y loger pour ensuite geler et aggraver les dégâts. Bien préparer sa maison pour l’hiver c’est également planifier les futures réparations à faire l’année suivante.  Pour les petites fissures, un calfeutrant à ciment peut faire le travail. Pour les fissures plus imposantes, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels.

Par la suite, regarder autour de la maison, au niveau du sol. En regardant où s’écoule l’eau de pluie et de quelle façon le terrain subit un dénivelé, il sera possible de déduire si tout est en ordre. L’idée est que l’eau s’écoule le plus loin possible de la maison. Ajuster les gouttières ou remplir de terrain avec un peu de terre permettra normalement de régler ce problème.

 

Eau et arbres

Finalement, il faudra vider le tuyau d’eau et fermer la valve pour s’assurer que le gel ne provoquera pas de bris. Ensuite, en faisant le tour du terrain, essayer de repérer des branches d’arbres potentiellement dangereuses. Celles qui pourraient tomber sur un fils électrique avec le poids de la neige sont à cibler. L’automne n’est pas le meilleur moment de l’année pour tailler un arbre mais cette prévention pourrait sauver bien des ennuis. Ici, la prudence est de mise. Il est également conseiller de s’assurer que vos rampes d’escalier sont stables et sécuritaires. Elles devront l’être si un épisode de glace vous cause une surprise pendant l’hiver et que votre chute vous amène à vous tenir à cette rampe, ça peut faire une bonne différence.

 

Abri d’auto

La dernière étape, ou la première, selon vos préférences, sera d’installer votre abri d’auto. Évidemment, ce n’est pas tout le monde qui en mettra une sur pieds. Vous pouvez également faire construire un fameux carport ou un garage. Pour en connaître plus sur les garages, lisez cet article! Vous pourriez ainsi avoir la paix avec l’abri d’auto pour de nombreuses années.

 

Une fois tous ces préparatifs effectués, vous pourrez dire que vous avez réussi à préparer votre maison pour l’hiver. Comme mentionné plus tôt, il s’agit également de vous amener à planifier les rénovations à faire dans les prochaines années. Il faut prendre soin de votre demeure et l’entretenir à long terme pour plusieurs raisons. En plus de garder une bonne valeur, elle vous permettra de passer à travers les hivers longs et froids et tout ça, dans le confort de votre maison!

[1] https://transitionenergetique.gouv.qc.ca/residentiel/conseils-pratiques/isolation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *